T’as pas à avoir honte

T’as pas à avoir honte

de Kaineus

Warning :

J’ai écrit ce texte pour toutes les personnes qui se sont faites abusées. Parce que il y a des dynamiques qui nous pousse au silence que je veux briser. Parce que c’est dur de briser le tabou de l’abus une première fois. Alors quand ça arrive (si ça arrive) une deuxième fois, souvent, on se tait. Parce que les réactions des genTEs sont parfois disproportionnées : chasse à la sorcière, stigmate de la « victime », etc… Oui, on peut se faire abusé plusieurs fois. Oui, on peut le vivre encore. Non, c’est pas parce qu’on travaille dessus qu’on est immuniséEs. J’ai écrit ce texte pour briser le silence, pas pour que vous cherchiez qui, quoi, quand. L’abus, c’est un truc qui arrive, souvent, à beaucoup de personnes. Souvent, on ne met pas de mots dessus. Et souvent, dans notre communauté, quand on met des mots dessus, c’est pour exclure. Je ne le souhaite pas. Ce texte est le partage de mon expérience en tant que personne en état post traumatique. Ce n’est pas un appel à l’aide, ni une mise au banc. En vous souhaitant une bonne lecture.

Je le savais. Pourtant, je lai reproduis.

Je le savais, je savais tout sur l’abus. Je croyais que je gérais. Et j’y croyais fort.

Que je le verrais venir ; que ça m’arriverais pas 2 fois ; que ; que, …

Il y a des portes qu’on ouvre sur des chemins tellement immenses que, même si on se jette dedans, on se fait croire qu’on arrive au bout.

On s’y fait croire. Et on y croit très fort. Parce que ça fait peur. Parce qu’on a besoin de croire que ça va s’arrêter, un jour. Mais il n’y a pas de bout, en fait. C’est un chemin. C’est mieux qu’une porte fermée. Mais ça ne finit pas.

Ça m’a fait peur. J’ai replongé en dépression à un moment, tellement ce chemin me paraissait insurmontable. Mais il est pas insurmontable. Il ne finit pas. C’est différent.

Je suis remonté. Je suis en train de remonté. Et les 2 choses qui m’aident sont l’amour et l’amitié.

Mais voilà. Je l’ai pas vu venir de sa part. C’est mon petit ami qui m’a abusé quand j’avais 14 ans. A 30 ans, c’est mon amoureux qui m’a abusé.

Merde !

T’as pas à avoir honte.

T’as pas à avoir honte.

C’est cette phrase qui m’a repêchée.

Et depuis, je me la répète en boucle.

T’as pas à avoir honte.

T’as pas à avoir honte.

Je croyais avoir brisé ce purix de cycle. (T’as pas à avoir honte) Je l’ai brisé ; ou plutôt, il n’y a pas de « cycle » dont je sois responsable. Ce n’est pas ma faute.

Pourtant, après avoir abusé de moi, (T’as pas à avoir honte) le même jour, j’ai couché avec lui. Après qu’il ai abusé de moi, parce qu’il était mal, parce que (T’as pas à avoir honte) je ne voulais pas le perdre, j’ai couché avec lui.

Je lui ai dit que (T’as pas à avoir honte) je ne lui en voulais pas.

Est-ce que j’ai vraiment dit ça ??

Ça me paraît sidérant… Est-ce que j’ai vraiment excusé mon abuseur ??!

(T’as pas à avoir honte) Oui. Je l’ai dit. Je l’ai fait.

J’ai couché avec lui. Pour lui dire que tout va bien. Pour le rassurer. Je suis une victime qui sait bien se faire manger.

T’as pas à avoir honte.

T’as pas à avoir honte.

Quand on vit dans un état post-traumatique, il y a des choses que l’on fait qui ne sont pas justes pour nous-même. Je n’ai pas à avoir honte.

Je vous offre cette phrase qui m’a repêchée.

Tu n’as pas à avoir honte.

Parce que c’est normal de faire confiance aux personnes qu’on aime.

Parce qu’on est blesséEs.

Parce que c’est normal que les gens qui nous aiment nous veulent du bien.

T’as pas à avoir honte.

Et je ne jette pas l’éponge pour autant. Le chemin continu. Je ferrai attention à ne pas m’approcher de personnes toxiques pour moi. J’apprendrai. Encore. De mieux en mieux.

Peut-être que je me casserai encore la gueule ; mais je n’aurais plus honte.

La route est longue. J’apprends de chaque pas. La honte n’a rien à faire là C’est à elleux d’avoir honte. C’est aux abuseurEs de la porter.

Je continue ma route. Et lui ne ferra plus partie de cette route.

Publicités

2 réflexions sur “T’as pas à avoir honte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :