Lexique

Parfois, pour pouvoir bien verbaliser notre pensée et nous faire comprendre, on utilise des mots issus de la culture militante (ou du domaine médical/psy/politique etc). On n’arrive pas à faire autrement, parce que ce sont ces mots-là qui expriment exactement ce qu’on veut dire. On s’est approprié ces mots-là, parfois même on les a inventés. Ça nous permet d’avoir un langage commun, et notamment de pouvoir définir nos identités. On sait que ces mots peuvent être compliqués à comprendre hors de nos milieux, c’est pourquoi on les fait suivre d’une astérisque et on les définit après chaque texte.

Ici, on regroupe toutes les définitions qu’on a utilisé sur nos pages ou nos articles, par ordre alphabétique :

*Anti-système : lutte radicale non-parlementaire, pour des changements de fond (contre le système d’État et la répression qu’il met en place), et sans concession.

*Cognitif : La cognition est l’ensemble des grandes fonctions de l’esprit liées à la connaissance  (définition wikipédia)

* Féminisme  non-abolitionniste : qui s’oppose au féminisme abolitionniste militant pour la pénalisation des clients, et plus généralement pour la disparition de la prostitution et de la pornographie.

*Féminisme contre la censure du sexuel (traduction libre de anticensorship feminism) : mouvement s’opposant à toute intervention de l’Etat et de la police dans la sexualité des individuEs , pour la libre expression de la sexualité (ce mouvement n’est pas forcément pro-porn mais s’oppose à toute législation à l’encontre des travailleurSEs du sexe, et généralement à tout système répressif à l’encontre des minorités sexuelles). http://cchavoustie.wordpress.com/2011/11/24/anti-censorship-feminism/

*Féminisme pro-porn (pro-sexe):  Le féminisme pro-porn est né dans les années 1980 aux États-Unis sous l’influence du milieu queer. Cette branche du féminisme affirme que les minorités sexuelles doivent investir la sexualité et la pornographie, se réapproprier leurs corps et leur jouissance. Il a inclus dès le début les travailleurSEs du sexe. Il est appelé « troisième vague du féminisme », en opposition à la deuxième vague apparue dans les années 60 et dite « féministe radicale ». Le féminisme radical considère qu’il existe une oppression spécifique des femmes au bénéfice des hommes (patriarcat) et  que le but des luttes féministes doit être d’abolir ce système d’opressions spécifiques (contrairement au positionnement du féminisme libéral qui ne réclame qu’une égalité de droits), oppressions qui ne peuvent se réduire à la lutte des classes (position du féminisme socialiste). Certaines féministes radicales ont développéEs une théorie originale défendant l’idée que les violences sexuelles auraient pour fondements la prostitution et la pornographie, qui instituent des sexualités dégradantes pour la femme comme le sado-masochisme. Ce type de positionnement a scindé le mouvement féministe radical en deux camps, illustrés en France par les féminisme abolitionniste (militant pour l’abolition du « système prostituteur » ) et les féministes pro-porn.

*Féminisme sex-positif : le discours sex-positif a émergé au sein du mouvement féministe pro-porn, mais il est parfois employé de manière plus générale. Il s’agit de tous les discours militants s’opposant  au contrôle de la sexualité des individus
 
*Féminisme sex-radical : branche du féminisme pro-porn ayant mis en avant la lutte contre les oppressions sexuelles plutôt que le lutte des sexes ou des genres. Fermement anti-moraliste, il réclame que les expressions de la sexualité non-normatives puissent être considérées comme des identités à part entière. Il s’est engagé dans une variétés de débats incluant la pornographie, le travail du sexe, les pratiques sexuelles non-traditionnelles incluant le sexe inter-générationnel, le sexe multi-partenaires, le BDSM ect (voir : http://knowledge.sagepub.com/view/gender/n380.xml?rskey=BVbBlU&row=1 )

*Hétérosexiste/Hétéronormatif : L’hétérosexisme est l’affirmation de l’hétérosexualité comme norme sociale ou la présentation de l’hétérosexualité comme étant supérieure aux autres sexualités. Le système hétéronormatif favorise uniquement les personnes et relations hétérosexuelles,  en ne prenant pas en compte les autres types d’orientations sexuelles, en créant une hiérarchisation en faveur de l’hétérosexualité  cisgenre. Dans cette hierarchisation, le haut de l’echelle est l’homme cisgenre hétérosexuel. Comme cette échelle vaut pour norme dans notre société, toutes personnes ne correspondant pas à ces critères (homme cisgenre = hétéro masculin dominant, femme cisgenre = hétéro féminine qui sait rester à sa place ect) est discriminéE, on parle d’hétéronorativité. Pour aller plus loin, toute personne prennant place dans cette échelle et la soutenant se trouve légitime de discriminer les personnes s’éloignant des normes (« t’es pas assez féminineé, « sale pédé » ect). Le FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire, 1971-1974 ) parle d' »hétéroflics », car chaque personne dans cette norme régule son environnement.

*Hétéropatriarcapitaliste:  mot-valise qui permet de mettre en valeur l’étroite relation entre le système hétéronormatif, la notion de patriarcat (autorité qui décide pour toi parce que c’est pour ton bien) contenue dedans, et le système capitaliste, normatif également, qui vit sur le classisme et la colonisation. Utilisé par certainEs anarcoféministes, dont nous

 
*Queer : Ce mot était à la base une insulte qui « Par ironie et provocation, fut récupéré et revendiqué par des militants et intellectuels gays, transsexuels, bisexuels, adeptes du BDSM, fétichistes, travestis et transgenres à partir des années 1980 », il est utilisé pour l’autodéfinition de « ceux qui – hétérosexuels compris – ne se reconnaissent pas dans l’hétérosexisme de la société, et cherchent à redéfinir les questions de genre » (citations wikipédia)
 
 
*Reviviscences : flash-back -souvenir très sensoriel- d’un détail du traumatisme ou du traumatisme entier déroulé comme un film. La reviviscence, contrairement à un simple souvenir, a la particularité de s’imposer, d’être intrusive et incontrôlable: la personne se sent « hantée » par l’épisode traumatique.  Suite à un trauma, le plus souvent se met en place un mécanisme de protection qui entraîne une « dissociation »  : les victimes dissocient leur mémoire sémantique (mémoire des faits = savoirs à propos de l’évènement, l’heure, le temps qu’il faisait, les habits portés, les mots, les gestes etc.) des émotions qui y sont reliées (peur, panique, anticipation de la mort, rage etc.). Les reviviscences sont des moments où l’émotionnel se relie au souvenir, ce qui est donc extrêmement violent pour la victime qui perd le contrôle de son vécu traumatique. Elles viennent à n’importe quel moment, sans règle, mais peuvent être déclenchées par un évènement sensoriel (odeur, son, musique, parole, lieu) ressemblant (effet de la Madeleine de Proust). Les reviviscences peuvent s’exprimer aussi sous la forme de cauchemars (souvent le même qui se répète, la victime se sent ainsi harcelée toutes les nuits conduisant à une fuite du sommeil ou la prise de médicaments) ou d’hallucinations (calquer le visage de son agresseurSE sur celui d’autres personnes: ça peut arriver par exemple dans la rue mais aussi lors de rapports sexuels).
 
*Systémique : ancré dans un système
 
 
*TBPG : Trans, Bis, Pédés, Gouines. Sigle de récupération de termes à l’origine insultants, souvent employé par opposition au sigle LGBT (Lesbienne, Gay, BisexuelLEs, TransexuelLes). Il se veut plus radical et vise à exprimer les particularités antinormatives de cette communauté. Le sigle LGBT est plutôt employé par des organisations ou associations dites « mainstream » (dominantes, ancrées dans le CIStème) qui visent  l’obtention de droits mais aussi l’intégration.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :